Les évêques de Valence

L'union des diocèses de Valence et de Die

Terres domaniales de l’Evêché & Comté de Die

Les évêques de Die

 

NOMS des évêques

 

DATES connues de leur épiscopat (mini-maxi):

HUGUES II

1142-1155, U 1158

PIERRE II

Elu en 1163-1173 : au temps d’Alexandre Pape et de Frédéric I. Empereur.

Bienheureux BERNARD

Vers 1176

ROBERT

1177-1190 : le 29 juillet 1178, Frédéric I Empereur donne la ville de Die et le Comté, monnaies, marchés, places, chemins, péages, fours, moulins, eaux et leurs cours avec plusieurs seigneuries, et en 1186 attribue le titre de Prince de Saint Empire.

JARENTON de QUINT

1191-1198

HUMBERT II

Siégeait en 1196, U 1203

Bienheureux 

Etienne de CHATILLON

Fils de Bérard, seigneur de Chatillon lès Dombes. Il était Prieur au Couvent Portes de l’ordre des Chartreux. Il fut appelé à l’épiscopat et fut sacré en 1208 à Vienne, U à 58 ans le 7 septembre 1213.

HUMBERT III

Siégeait en 1213

Bienheureux St.DIDIER

Fils du Comte de Forcalquier, devenu Chartreux, fut Prieur du Couvent de Durbon, puis évêque en 1214, U 1221. Frédéric Empereur lui donna les concessions de ses prédécesseurs, ville de Die et Comté, châteaux et droits appartenants à la Couronne Impériale le 24 novembre 1214. Il fonda une Abbaye à St. Amédre dans la Tarentaise, fin de son épiscopat en 1223.

HUMBERT IV

Fut tué le 3 septembre 1222 dans la Cathédrale par des coups d’épée. Depuis la porte est appelée : La porte rouge.

Bertrand d’ETOILE

Siégeait en 1223, et en 1235 était évêque d’Avignon.

HUMBERT V

En 1237 donna Puyagut à Geoffroy de Bourdeaux. En 1238 envoya des soldats en Lombardie au service de l’Empereur Frédéric. Et en 1250 Aymar de Poitiers Comte du Valentinois lui rend hommage.

Amédée de GENEVE

Siégeait en 1247-1276 : Fils de Guillaume II Comte de Genève et d’Alix de la Tour. Guigues Dauphin Comte de Viennois et d’Albon lui rend hommage, et en 1268 Raymond et Ysoard d’Agoult frères lui rendent hommage de la ville de Luc en Diois.. En 1275 il testa, et de son consentement l’évêché de Die fût uni à celui de Valence, U 22 janvier 1276 et de ce fait, donna lieu à l’effet de cette union.