*

REVOLUTION FRANCAISE: LES VOLONTAIRES DE L'ARDECHE 1792-1793

1er bataillon de grenadiers, 8ème compagnie

GRENADIERS:

André DUSSERRE de Meysse.

Pierre LAURENT de Meysse

1792-1793

* Décret de l'Assemblée législative *

Dans le cours de l'année 1791, une coalition se forme contre la France alors en pleine Révolution. L’émigration se renforce de plus en plus. Le roi et sa cour se disposent à fuir. Les frontières de la France sont menacées. Conformément à l'article 14 de la loi du 15 juin 1791, un registre est ouvert, dans chaque district, pour l'inscription des Volontaires nationaux appelés à la défense du territoire.

L’entrée en guerre de la Prusse aux côtés de l’Autriche le 6 juillet 1792 oblige l’Assemblée législative à contourner le veto royal en proclamant, le 11 juillet 1792, la patrie en danger et en demandant à tous les volontaires d'affluer vers Paris.

Sourses: Extrait de" Wikipédia"

le 8 juin 1792 à Paris, l'Assemblée législative ordonnant l'augmentation de la force armée (garde nationale) de vingt mille hommes à répartir proportionnellement dans tous les départements, manuscrit et signé de Tardiveau, président, et de Cambon, député de l'Hérault.

Sourses: Notice sur "ARCHIM" Archives Nationales CARAN

* Armée des Alpes*

Créée par décret de la Convention du 1er octobre 1792, divisant l'armée du Midi en armée des Alpes et armée des Pyrénées

* Le Grenadier *

Pendant la Révolution française , les grenadiers formaient des compagnies d'élite au sein des régiments d'infanterie de ligne, à raison d'une par bataillon. La mutation dans une compagnie de grenadier était une récompense et la solde et l'équipement y était supérieurs, les grenadiers continuant à porter des sabres, alors que les fusiliers devaient se contenter de la baïonnette

* 1er bataillon des grenadiers de l'Ardèche *

Formé à Aubenas et à Tournon le 12 septembre 1792,

ETAT-MAJOR:

Pierre-Joseph Voutier, 1er chef de bataillon.

Jean-Louis Sonier, 2e chef de bataillon.

Jean-Bapiiste—Nicolas Molière, quartier-maître.

Claude Barré, chirurgien-major.

Pierre Ratier, sous-lieutenant.

* La 8ème Compagnie*

Gay Laprade, capitaine.

Simon Maurin, lieutenant.

Jacques Delaigue, sous-lieutenant, remplacé par Jean Vignal.

Joseph-Marie-Alexandre Fournier-Dupré, adjudant-major.

(Sources: Archives du Ministère de la Guerre.)

* Etat des grenadiers du district de Coiron, partis pour les frontières *

Gay Laprade, d'Aubenas, capitaine.

Simon Maurin, de Lavoulte, UeuUnant.

Jacques Delaigue, d'Antraigues, sous-lieutenant.

jean Vignal, d'Aubenas. sergent-major.

Louis Rigaud, de Saint-Andéol-de-Berg, sergent.

Jean-Pierre Brunel, de Lavoulte, sergent.

Jacques Fezay, de Vais, caporal.

Louis Reymondon, de Charmes, caporal.

Antoine Chevalier, du Pape, caporal.

Antoine Duchier, de lavoulte, caporal.

(Sources: Archives de l'Ardèche)

LISTES DES NOMS DES GRENADIERS PAR CANTON

ROCHEMAURE

Joseph Garnier, de Rochemaure.

Jean Julien, fils, de Rochemaure.

J.-Pierre Riffard, d'Aubenas.

Moïse Pialet, de St-Vincent-de-Barrès.

François Descour, de St-Vincent-de-Barrès.

Joseph Vignal, de St-Vincent-de-Barrès.

Louis Teulle, de St-Vincent-de-Barrès.

Régis Riou, de St-Vincent-de-Barrès.

Joseph Riou, de St-Vincent-de-Barrès.

Joseph Robert, de St-Vincent-de-Barrès.

Etienne Robert, de St-Vincent-de-Barrès.

Calixte Cheynet, de St-Pierre-Laroche.

Paul Vergier, de St-Pierre-Laroche.

Jacques Labeille, de St-Pierre-Laroche.

Régis-Pierre Jean, de St-Martin-le-Supérieur.

Régis Garnier, de St-Martin-le-Supérieur.

André Cheynet, de St-Martin-le-Supérieur.

Pierre Granjot, de St-Martin-le-Supérieur.

Alexandre Teyssier, de Cruas.

Jacques Lachau, de Cruas.

Jacques Couret, de Cruas.

Antoine Bonnefoy, de Cruas.

Denis Guilhon, de Cruas.

Pierre Cheylar, de Cruas.

Barthélémy Leras, de Cruas.

André Dussere, de Meysse.

Pierre Laurent, de Meysse.

J.-François Charre, de Meysse.

Sources :

Les volontaires de l'Ardèche, 1792-1793... : Révolution française / par Henry Vaschalde éd. 1896 ; pages 120 à 121 et 128 à 129

Histoire des institutions militaires des Français, suivie d'un aperçu sur la marine militaire, V 1 ; François Sicard ; J. Corréard jeune, 1831

Annales historiques de la Révolution française Année 1988 Volume 272 Numéro 1 pp. 151-170

*